Description du poste de responsable

Vous avez commencé à regarder le projet, vous avez vu l’ampleur…

Vous imaginez bien qu’un individu seul comme moi ne peut pas le gérer.

C’est pour cela que je commence par la base, me constituer une équipe de 25 personnes de confiance qui vont m’aider à finaliser ce projet pour le mettre sur rail.

Ce projet à l’état d’aujourd’hui ne fait que de sortir de ma tête, avec ma perception, basée sur mon histoire de vie, mes expériences, et nullement sur le métier lui-même par rapport à chaque secteur.

Alors j’ai commencé à le regarder avec des financiers, un architecte, des juristes, pour le projet Global.

Mais maintenant il va falloir dessiner chaque projet dans le projet, parce que chaque secteur est un projet à lui tout seul.

Ça veut dire une conception, ça veut dire une ergonomie, ça veut dire une organisation, qui doit répondre aux problématiques du métier.

Et au-delà, comme il y aura une interaction entre chaque secteur, il est donc très important que chacun puisse discuter de son métier comment ça va impacter sur les autres, dès aujourd’hui sur le papier, avant que ce soit dans le dur, dans la matière.

C’est pour cela que j’ai fixé la date butoir du 20 novembre 2020 pour commencer les formations globales de gestion et management, en tant que responsable du secteur.

Dès septembre, nous allons devoir plancher concrètement sur le projet global, en tenant compte de toutes ses particularités.

Et nous allons également choisir le lieu en même temps.

Aujourd’hui, je pense que ce lieu sera dans le 44, mais rien n’est définitif à ce niveau-là.

Nous allons partir sur un patrimoine immobilier déjà existant, qui nécessite de la restauration, tel un hameau, ou un château, et nous allons étoffer avec des habitats en bois sur des surfaces constructibles, et sur des surfaces non constructibles.

L’architecte va nous faire des plans, mais chaque acteur que nous sommes avec notre vision de notre métier devra apporter nos souhaits et nos contraintes.

Je me donne donc 4 mois pour constituer cette équipe de 25 personnes, qui seront salariés statut cadre, courant 2022, quand le projet sera opérationnel.

Je précise aussi que chacun sera locataire résident de la communauté, puisque personne ne sera propriétaire, ni même moi, Stéphane.

Je précise que nous serons tous sur le même pied d’égalité, c’est la base même du concept.

C’est pour cela que je veux que les responsables soient actionnaires, parce que nous pouvons ainsi travailler ensemble dès maintenant sans avoir de statut qui nous lie.

Vous serez donc membre fondateur du concept.

Vous aurez mis votre pierre à l’édifice concernant le dessin des plans, la création des postes, du règlement intérieur,…

Et nous partons de zéro, avec l’intention d’avoir 50 ou peut-être 100 communautés sur le territoire d’ici 20 ans, je vous laisse donc imaginer la plus-value… puisque je vous le rappelle, chaque nouvelle communauté sera montée en holding sur cette première, ce qui veut dire que vous serez propriétaire de la première et de toutes celles qui suivront, à hauteur de votre capital.